ISOLATION DES COMBLES PERDUS

>
>
>
ISOLATION DES COMBLES PERDUS

Isolation des combles perdus

 

L’isolation thermique d’un comble perdu peut être réalisée par une laine à souffler. Toutefois, selon le type de structure du plancher, elle peut aussi se faire en simple ou double couche à l’aide d’un isolant en panneaux ou en rouleaux.

En isolation sur plancher (bois ou béton), les fortes épaisseurs d’isolants en rouleaux aujourd’hui disponibles permettent d’obtenir en monocouche des résistances thermiques jusqu’à R=10m2.K/W. 

Le produit isolant doit être déroulé ou posé sur le plancher, sans espace ou lame d’air entre le plancher et l’isolant. Les différents lés doivent être posés bord à bord et de façon jointive. Aucune fixation n’est nécessaire. L’isolant doit être posé jusqu’à la panne sablière et remonté sur celle-ci en prenant garde de ne pas obstruer les entrées d’air nécessaires à la ventilation de la couverture lorsqu’elles se situent en partie basse de la toiture (entrées d’air en rives basses).

En isolation sur plafond suspendu, deux techniques sont possibles : l’isolation par une laine déroulée ou l’isolation par une laine à souffler.

L’isolation par une laine à dérouler :

Dans le neuf, un premier lit continu d’isolant est posé sous les solives pour limiter le pont thermique induit par ces dernières puis un second lit est déposé entre celles-ci à concurrence de la résistance thermique globale visée.

En rénovation, un premier lit de la hauteur des solives est déposé entre celles-ci. Il doit être d’épaisseur équivalente à la hauteur des solives. Un second lit est déroulé au-dessus, perpendiculairement aux solives et à concurrence de la résistance thermique globale visée. L’isolant ne doit jamais être posé à cheval sur les solives avec l’espace entre solives laissé vide. 

L’isolation par une laine soufflée :

 

Dans le neuf, le plafond est suspendu à quelques centimètres sous les solives pour pouvoir souffler la laine de façon continue sous ces dernières et limiter ainsi le pont thermique qu’elles induisent. Le soufflage se poursuit en remplissant de façon régulière et homogène les espaces entre solives puis au-dessus de celles-ci à concurrence de la résistance thermique globale visée.

En rénovation, le plafond est très souvent fixé directement sur les solives. Le soufflage est donc effectué en remplissant les caissons constitués par le plafond et les solives de façon régulière et homogène puis se poursuit au-delà des solives afin d’atteindre la résistance thermique globale visée.

Au préalable, des piges et repères de boîtiers électriques sont posés sur la structure du plancher pour pouvoir vérifier la hauteur d’isolant soufflé et faciliter le repérage des boîtiers électriques ultérieurement pour intervention, si nécessaire.

La société AJC+ est spécialisée dans le ravalement de façades, l’isolation thermique, la rénovation de toiture et la ventilation (VMC et VMI) depuis 1992.

Elle intervient dans la régions du beauvaisis, l’Oise, l’Eure, la seine maritime et le val d’Oise

Notre entreprise est qualifiée QUALIBAT 7131 Isolation thermique par l’extérieur et RGE 8621 Les Pros de la Performance  Energétique.

 

COORDONNÉES

152 Rue du Fbg St-Jean 60000 Beauvais
TEL: 03.44.02.59.06

HORAIRES

Du lundi au vendredi : 9h00 – 18h00

Start typing and press Enter to search

Shopping Cart